L'Aile des Séraphins Index du Forum
 
 
 
L'Aile des Séraphins Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les blablas des assoiffés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Aile des Séraphins Index du Forum -> L'écho de nos paroles -> L'aile des Récits -> L'Auberge des Anges Déchus
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
HectorVivis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 72

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 18:08 (2008)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

Le bar n'était ni trop grand, ni trop petit, et avait un air à la fois classe et lugubre.

Un jukebox à l'ancienne jouait un petit air de jazz, grésillant par moment, comme pour les lampes qui laissaient transparaitre une lumière un peu chiche.

Sur les murs, il y avait une cible pour jeux de fléchette, quelques portraits ou posters, mais surtout des objets d'ornements accrochés sur des réceptacles somptueux. Parmis ces décorations un antique fusil de chasse abimé qui aurait appartenu à un tueur de loups-garou, une défense d'éléphant, quelques os divers et variés et même une cage dans laquelle un des diablotins qui servaient le Chef gémissait de ne pouvoir sortir.

Des canapés capitonnés de cuir rouge attendaient de recevoir la visite des Séraphins, et prenaient un peu la poussière alors que les tables auxquels ils faisaient face commençaient à recevoir des toiles d'araignées.

Des distributeurs en piteux état laissait un large éventail de sucreries et petites boissons à emporter.

Le bar, lui, était couvert de bouteilles de différentes couleurs qui vous appellent, de verres semblant vous ouvrir les bras et d'amuse-gueules en tout genres qui vous font de l'oeil.


Le sol était encore couvert de morceaux de chaînes, mais déjà des diablotins (de la taille d'une jambe) tentaient de manier un balais en tentant de se monter les uns sur les autres.

Sur un des sièges du bar, un gars au long manteau rouge était affalé contre le comptoir. On pouvait l'entendre geindre depuis l'entrée de la pièce:

"Mais pourquoi faut-il qu'on conteste mon autorité tout le temps! Je comprends pas moi! Pourquoi ont-ils défoncé la porte! J'avais dit qu'on n'avait plus d'alcool!"

Il sortit de son manteau une bouteille de sangria avant de prendre un verre.

"Tu peux me dire, toi ? Hein ? Entout cas, tant que tu es là je vais bien. T'es véritablement mon meilleur pote ici!"

Son "interlocuteur" était le barman. Celui-ci était massif, mais au teint livide et inexpressif... De même il était toujours silencieux.

"J'ai bien cru que je te reverrais jamais après mon départ de l'autre monde, mais heureusement que j'ai pensé à envoyer les diablotins te chercher, sinon je crois que j'aurais été tout le temps triste!"

Il but une longue gorgé, avant de se resserir.

"Ouai! T'es mon meilleur ami! Pour la peine, vu que j'ai enfin mon propre marché noir, je vais te fournir directement depuis chez moi! Allez, à la tienne!"


Toujours silencieux et impassible, le barman astiquait un verre en regardant le Chef de l'ADS boire et lui parler.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Déc - 18:08 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Acetone
Membres de l'ADS

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 23
Localisation: Bx

MessagePosté le: Mer 24 Déc - 13:02 (2008)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

On entendit du bruit dans l'escalier en colimaçon qui était tapit au fond de l'auberge.

Les pas étaient lents et lourds. - peut être comme mon RP \o/ -

Enfin, on aperçu une silhouette s'avancer vers le bar.

C'était Acetone qui venait de revenir d'une longue hibernation. Elle s'étira et bâilla avec beaucoup de...classe. Elle tira un tabouret et s'affalla sur le bar comme si elle n'avait pas suffisamment dormi.

Pourrais-je avoir un lait chaud s'il vous plaît?

Le barman fut surprit comme si elle demandait l'impossible.

Acetone tenta de se recoiffer et fit un grand sourire

S'il vous plaît.

Puis elle se tourna et vit Hector

Hey! Ça fait un bon moment! Désolée de mon absence...mais j'ai eut des tas de choses à revoir...Puis un grand besoin de sommeil s'est pointé...

Elle se remit à bailler mais plus discrètement cette fois-ci.

Comment cela se passe ici ailleurs?


Revenir en haut
HectorVivis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 72

MessagePosté le: Sam 27 Déc - 00:21 (2008)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

L'imbécile au manteau rouge leva une tête entre l'heureux et l'idiot, avant de faire un signe de la main à la vampirette venant d'entrer.

"Ha salut soeurette!

Bah comme tu le vois, c'est le calme après la tempête! Des fanfarons ont bousillé la porte et mes belles chaines."

Mais au moins, ça m'a donné l'idée de ramener à boire depuis mon marché!
Si tu savais ce qu'on peut y dégoter parfois... C'est impressionnant! J'ai même retrouver du Bleu-Spectre!"

Il sortit une autre bouteille de son manteau, la couleur bleue caractéristique de l'alcool étrange fait-maison du chef de l'ADS, qui pouvait certainement aussi être employé comme désherbant ou carburant pour fusée.

"Et toi, ça va ?"


Revenir en haut
Acetone
Membres de l'ADS

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 23
Localisation: Bx

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 15:06 (2009)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

Huhu! que de souvenir avec ta soude liquide!

Contente de te revoir et de recommencer à traîner dans une auberge!


Acetone vit le barman ouvrir un tout petit réfrigérateur caché dans un placard du bar.
Il sortit même un grand verre glacé et posa le tout devant elle.

Eh bien merci, du grand luxe et peut-être de la contrebande.

On trinque?


Elle bu une gorgée du lait délicieusement frais. Souffla et regarda Hector

J'ai un aveux à te faire, bon, je pense que tu l'a remarqué mais ces temps-ci je n'ai plus vraiment la motivation pour continuer les barbecues aux loups-garous et autres missions... je n'ai plus la même ardeur à faire tout ça et je vais attaquer le boulot et plusieurs nouvelles vies s'offrent à moi, le choix est difficile et mes "congénères" peux aimables.

Acetone fit une pause, un tel monologue après avoir tant hiberné, c'est très fatiguant.

Puis elle reprit

Je ne compte pas tout laisser en plan comme ça, c'est pour cela que je voulais t'en parler, avoir de tes conseils et surtout savoir comment cela se passe pour toi après plusieurs mois de massacres de mauvais vampires.

Elle pivota sur son tabouret afin de se retrouver face à son camarade de jeu pour bien saisir sa réaction.


Revenir en haut
HectorVivis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 72

MessagePosté le: Ven 9 Jan - 12:09 (2009)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

Celui-ci eu un éclair de stupeur mêlé d'angoisse dans ses yeux... Son visage se fit instantanément impassible puis il afficha son air sérieux, concentré... Bref, son masque de commandant qu'il employait lors de négociations ou face à des adversaires.

Il jaugea au premier abord la meilleurs question à poser.

"Qu'appelles-tu d'autres vies ? D'autres clans t'intéressent, ou est-ce une autre voie, en dehors de celle de nos jeux de domination et de survie qui font nos quotidiens ?"

Il fit une pause, mais reprit avant que sa "soeur" ne puisse répondre.

"J'ai dû m'absenter un long moment, peut-être trop longtemps. Moi non plus je n'ai plus l'ardeur d'autrefois. Je me trouve... Arrogant.

J'ai toujours cru que je pourrait relever à moi seul l'ADS, tant que vous y étiez? Je n'avais pas envisager de tels échecs que ceux que nous avons essuyés.

Nombreux membres absents ou désintéressé de notre cause, nombreux anciens disparus, difficulté à se faire notre place... Et puis, je revient et je vois le clan se débrouiller peut-être même mieux sans moi.

Pour moi, une de mes plus amère défaite fut certainement de voir Shadowegemon, un de mes plus grands amis que je connais depuis un moment, partir en me disant qu'il n'allait pas sacrifier sa progression dans le monde vampirique ici. Depuis ce jour, je vois à quel point je n'ai pas réussi à unir pour mes valeurs, ou pour quoique ce soit d'autres.

Je ne suis qu'un idéaliste dont le mode de pensé est dépassé et futile pour nos temps actuels.

Ma propre voix m'est devenue invisible alors que je marchait surement par le passé."

Il s'arrêta, agita un peu son verre à moitié plein, puis se décida à clôre son histoire:


"Je ne sais pas si je serais le mieux placé pour te porter conseil, mais si je peux faire quoique ce soit, je le ferais."


Revenir en haut
Acetone
Membres de l'ADS

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 23
Localisation: Bx

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 20:06 (2009)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

Acetone était vraiment concentrée. Elle écouta chaque paroles de son "Frère".

Pour ce qui est "d'autres vies", il  est hors de question de penser à d'autres clans, ce serait indécent, non, ce que je veux dire par là c'est que le jeu n' a plus la place qu'il avait avant, c'est en dehors de cet univers que tout se passe, c'est que l'on appel couramment "passes tes examens pour des études supérieures avec déménagement à la clef "...

Elle prit son verre mais le reposa.

Tu sais, je me sens aussi responsable, je n'ai pas été là pour t'aider et garder l'âme de notre cher clan, je pensais vraiment pouvoir être à tes côtés.
Des tas d'évènements m'ont quelque peut refroidis, la fin de l'ADS dans notre premier monde, les histoires puériles de règlements de compte et aussi certains qui plantent leurs potes pour aller dans des clans plus ambitieux voir élitistes.


Ce sujet la rendait nerveuse.

Tu vois, ce n'est qu'un jeu, pourquoi ne sont-ils pas plus simples et détendus? Un clan se doit d'être conviviale et doit permettre de belles rencontres.

Acetone se permit de poser sa main sur l'épaule d'Hector

Si, pour moi tes conseils sont importants, tu es le seul qui soit resté comme avant, je me demande juste si je dois me résoudre à en finir avec ce jeu mais ce qu'il m'en empêche ce sont ces RP et autres amusements qui vont beaucoup me manquer...  


Revenir en haut
HectorVivis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 72

MessagePosté le: Lun 12 Jan - 19:46 (2009)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés Répondre en citant

hrp: du rp parlant de RP, ça c'est une première chez moi mais qui ne me déplait pas tant que ça.

Le gars en manteau rouge se mit alors à reposer son verre aussi, et à prendre le bras de sa soeur.

"Pour moi, l'aventure va certainement bientôt s'achever, dans le sens où je vais complètement m'éclipser des directions à prendre... Je ne serais certainement qu'un autre vampire parmis les foules de démon qui pullulent sur cette terre.

Je suis adepte des avoirs d'autres mondes et univers depuis un moment, et c'est celui-là qui... Me déçoit je pense, le plus. Je ne suis plus fait pour être un meneur de ce monde, je ne ferais que souffrir les gens qui me rejoindraient.

La seule chose que je peux faire pour suivre mon chemin, c'est de suivre les pas d'un autre en continuant à garder certains de mes principes, puis à évoluer jusqu'au jour incertain où je pourrait enfin mener ma conquête par les valeurs."

Il reprit son verre, son visage était moins fermé et sérieux, il paraissait tout de même sombre, l'image des pensées qui le tourmentaient encore.

"Je suis heureux que tu me dises que je suis un des rares à ne pas avoir changé, j'avais peur d'avoir perdu quelque-chose en route, sans trop savoir quoi. Et je suis aussi heureux car tu m'as montré que quelque-part tout n'est pas perdu pour mes idéaux de famille et de solidarité.

Pour ce qui te préoccupe, je pense que tu dois choisir là où tu as le plus à y gagner. Rester ici et t'impliquer dans ce monde ne t'apportera que des gains immatériels et même des peines bien plus grandes, surtout si c'est pour un idiot tel que moi."

Il réussit enfin à sourire, même si ce sourire paraissait amer et illusoire.

"Je pense que tu ne pourras réellement savourer les plaisir de ce clan et de ce monde déchus et en ruine que si tu réussis ta propre Vie... Dans ce qui peut nous rester de vivant dans nos tripes immortelles. Cultiver notre humanité nous permettra peut-être, en prenant du recul, de courir et sauter bien plus loin que si nous restons comme ça."

Il prit enfin une dernière inspiration, leva la tête pour regarder le plafond vaguement éclairé par les lampes, puis décida enfin:

"Je vais laisser la direction de l'ADS à Magenoire, et je vais me retirer au rang de simple membre, pour pouvoir gagner assez en force et assurance. Quand j'aurais tout ça, je pense que je retrouverais ma route, mais pas avant. Pendant ce laps de temps, je pense que toi aussi tu devrais rester en arrière et t'occuper de ce que tu trouve de plus important, quitte à laisser derrière toi certains boulets et idiots ruminer leurs sombres pensées dans un bar en sirotant inconsciement leur alcool fait-maison."

Un dernier sourire, cette fois réveur, se dessina sur le visage toujours penché en arrière.

Il se remit alors à contempler son amie de toujours et remercia quelconque divinité ou hasard de l'avoir laissé en compagnie de personnes aussi bonnes. sur cette terre pourrie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:58 (2018)    Sujet du message: Les blablas des assoiffés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Aile des Séraphins Index du Forum -> L'écho de nos paroles -> L'aile des Récits -> L'Auberge des Anges Déchus Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com